» » » » » » Il s’appelait Pierre Brossolette (en français) – Gilberte Brossolette

Il s’appelait Pierre Brossolette (en français) – Gilberte Brossolette

6,00

1 en stock

UGS : bro Catégorie : Étiquettes : , , , , , ,

Description

 

Résumé

Pierre Brossolette : ce nom est un symbole. Pour toute une génération – celle qui a connu la Seconde Guerre mondiale – il personnifie la lutte pour la liberté : une lutte qui est allée jusqu’à l’ultime sacrifice… La vie et la mort de Pierre Brossolette sont de celles qui figurent désormais dans la légende. Pierre Brossolette restera incontestablement comme l’un des héros les plus purs, les plus résolus de la Résistance. A un moment où le refus de la défaite et de la fatalité de la victoire allemande n’était pris en charge que par une minorité, il fut l’un des premiers à se dresser contre l’occupant. N’avait-il pas, des années auparavant, voué sa jeunesse à la défense de la liberté ?

La vie de Pierre Brossolette n’avait jamais été racontée, le voile n’avait jamais été vraiment levé, et jamais le symbole qui s’inscrit sur les plaques de tant de nos rues n’avait été vraiment déchiffré : on ne retenait de cet homme exceptionnel que le geste du militant torturé, échappant par la mort volontaire aux bourreaux de la Gestapo qui tentaient de lui arracher ses secrets… Gilberte Brossolette, son épouse, qui fut l’associée la plus proche de ses années de lutte, comble avec cet ouvrage une lacune de l’Histoire.

Ces pages n’ont pas l’accent des chants de triomphe plus ou moins surannés. Elles sont l’évocation simple, souvent très émouvante, de l’existence d’un homme : journaliste, militant politique, l’un des premiers combattants de la « guerre des ombres « , désigné par de Gaulle pour effectuer en France occupée les missions les plus périlleuses. L’existence aussi d’un couple, d’une famille qui affrontait la mort pour notre liberté.

—————————————-

Gilberte Brossolette est née en 1905. En 1926 elle épouse Pierre Brossolette; de leur union naîtront deux enfants : Anne et Claude, en 1927 et 1928. Après avoir partagé sa vie de journaliste et de militant socialiste, avant guerre, Gilberte Brossolette s’engage aux côtés de Pierre Brossolette dans la Résistance. A Londres, où elle l’a rejoint, elle est chargée des relations entre la France Combattante et la B.B.C.

Gilberte Brossolette, la guerre terminée, se consacre au journalisme et à la politique : à la Radio elle est responsable des émissions féminines, puis travaille au service de politique étrangère; député socialiste S.F.I.O. de la Seine à la Con.stituante, elle sera ensuite élue au Sénat. Vice-présidente de cette assemblée, elle sera aussi la première femme à en diriger les débats.

Gilberte Brossolette est membre de la Commission nationale de la médaille de la Résistance. Elle est chevalier de la Légion d’honneur et titulaire de la rosette de la Résistance.


Détails sur le produit


  • Format: Livre  broché
  • Auteur  : Gilberte Brossolette
  • Pages : 284
  • Langue: français
  • Genre:  Histoire, résistance
  • Editeur : Albin Michel
  • Date parution: 1976
  • ISBN : 2-226-00293-6
  • Livre d’ occasion : En bon état

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Il s’appelait Pierre Brossolette (en français) – Gilberte Brossolette”